samedi 3 octobre 2009

Poush! poush! Pour la vie!

On dirait qu’à l’hôpital ils sont les seuls à ne pas se rendre compte qu’on les trouve complètement ridicules avec leur paranoïa sur la grippe.
L’avenir me donnera peut-être tort, qui sait?
Mais en attendant, faut leur pardonner, ils sont payés pour nous dire de se laver les mains. En tout cas, je les ai fait travailler parce que je n’avais aucune envie de me prêter à leur rituel de mascarade.

-Moins on a de pouvoir, plus on en abuse!-




Je n’ai rien contre le principe de se laver les mains. Moi-même je le fais souvent ( si si j’vous l’jure!). Sauf qu’à un moment donné, est-ce qu’on ne capoterait pas un peu trop avec ça? En tout cas, c’est Pasteur qui serait content.

4 commentaires:

Avary a dit…

Le plus drôle avec le délire de la grippe H1N1, c'est que 4 fois plus de monde meurt de la grippe ordinaire et personne ne capote là-dessus.

Respirons par le nez. Le calme, c'est l'ennemi du chaos.

Adeline Lamarre a dit…

Et bientôt, on n'osera même plus respirer.

Encre a dit…

Hahaha! J'adore le dernier dessin!

Bruno a dit…

Hehe, drogue ou plafond ?