mercredi 5 mai 2010

La course aux éternités



Cours lapin, cours tant que tu veux! Jamais tu ne pourras rattraper le bout de l’éternité.

2 commentaires:

Em Kâ Bé a dit…

Ben là, y a pas rien que le lapin qui pourra pas, y a moi aussi. Lui ne le sais pas et moi je m'en fous! J'aime bien cette extrapolation picturale.

Adeline Lamarre a dit…

Et moi de même...
Sauf si les idées ne meurent jamais.