mercredi 3 décembre 2008

Florès -6

4 commentaires:

Encre a dit…

J'adore le traitement que tu fais de l'espace (étiré, agrandi dans tous les sens, recourbé, comme si on le voyait à travers un miroir déformant).

Et puis j'aime les angles d'approche (désolée, je n'ai pas la culture qui faut pour avoir le vocabulaire juste). L'avant-dernier "cadre (encore là, je ne sais pas comment on appelle ça) est fasciant, à ccet égard.

La deuxième image 2 est ma préférée pour la pose de la dame :-)

On voit bien que c'est ta passion, la BD!

Arkvaender a dit…

Que d'émotions dans le regard de Soblevsky dans la dernière case. Ah le noir et blanc.

Adeline Lamarre a dit…

Merci à vous. C'est très gentil de m'encourager.

Je voulais juste écrire un petit mot aussi pour m'excuser d'être tellement dans le rush au point de vraiment négliger ce blog. J'ai même pas encore scanné mes dessins de modèle vivant depuis au moins un mois.
En tout cas, dès que Noël sera passé, je devrais avoir la situation sous contrôle et rattrapper le temps perdu en faisant tout plein de messages. En attendant, quelques planches de bd.

Arkvaender a dit…

Adeline t'est hyper prolifique, surtout ne t'excuse pas :)