vendredi 15 août 2008

Nom de n’importe quoi!

Les vacances sont toujours trop courtes.
À notre retour de Bonaventure on a décidé de s’arrêter au parc national de Miguasha pour aller voir les fossiles.
En me perdant dans le musée j’ai été terrifié par les mâchoires de cette gigantesque tête d’Arthrodire (c’est un moulage en fait). Un poisson préhistorique d’environ 6 à 7 mètre qu’on aura repêché sur place, directement de l’époque du Devonien.
Et ensuite j’avais plusieurs heures de voitures à meubler jusqu’à Rimouski où j’ai laissé mon crayon délirer.


J’aime beaucoup les noms des localités en Gaspésie : Gescapégiag, Restigouche (Listuguj), Matapédia, Cascapédia, Escuminac…
En fait, Bonaventure c’est le meilleur lieu de vacance pour une cartomancienne (!!!).

Quand on arrive à Bic, ça devient franchement romantique : La Baie du Ah!Ah!, l’Anse à Mouille-Cul, l’île du Massacre…

Je me demande pourquoi « Bic »?
C’est peut-être Jacques Cartier qui voulait dire « Pic », mais il avait bu trop de rhum. Ou alors il voulait écrire que c’est « Beau en Criss » dans le coin mais il n’y avait pas assez de place sur sa carte donc il a mit : B.E.C. Et c’était illisible alors c'est devenu B.I.C. … et finalement ça a évolué en « Bic ».
Euh… n’importe quoi.

2 commentaires:

guy a dit…

Croquis d'une créature du bestiaire trouvée au Adeline's Shale (par opposition au Burgess Shale).

Adeline Lamarre a dit…

Oh! très intéressant, je ne connaissais pas. Merci pour l'info.
Il y a sans aucun doute moutls autres étranges bestioles qui se trament entre les replis de mes circonvolutions cérébrales. Moi-même je l'ignore.