lundi 22 septembre 2008

Florès -2

Ce n'est pas très original comme titre de message mais ça permettra de mieux s'y retrouver.



On me demande souvent d’où vient ce mot : Vaar.
Habituellement, j’élude la question en disant que ça m’est venu comme ça. En fait c’est simplement parce que je trouve que mes véritables inspirations sont un peu bizarres.
Cela provient de deux choses. Premièrement, mes livres de math. Car à l’époque où je l’ai créé, j’étais encore une sage étudiante du baccalauréat en mathématique. C’est le mot «var», mit pour «variable» qui m’a charmé. Ensuite, c’est sur «Passion», de Peter Gabriel, la trame sonore de «The Last temptation of Christ» de Martin Scorsese. Il s’agit de la musique «Zaar».

À l’époque, Vaar était une île où j’écrivais des histoires avec des amis sur les groupes de discussion de Globetrotter. Les forums ont maintenant disparus mais cela m’a beaucoup aidé à développer cet univers. J’en profite pour adresser tous mes remerciements à Serge, qui a créé plusieurs personnages sur Vaar. Ses idées m’ont été très utiles pour étoffer l’intrigue de cette bd.

3 commentaires:

guy a dit…

Ca promet!!! :-)

Arkvaender a dit…

Ça sent la BD d'horreur/suspense... dans un univers parallèle. Rafraîchissant!

Adeline Lamarre a dit…

Merci beaucoup Guy.
Exact Arka. Et c'est ce qui fait peur aux éditeurs.