dimanche 19 octobre 2008

Shirasagi no mai

La danse du héron blanc.
Pigée dans un livre.
Une image qui m'impressionnait beaucoup quand j'étais enfant.
Je voulais l'emporter avec moi.
Comme un souvenir d'espoir.

2 commentaires:

Encre a dit…

C'est magnifique! Que les vents te soient favorables!

Adeline Lamarre a dit…

Je l'espère.
J'hésite entre nervosité, excitation et peur.
Merci beaucoup, merci de me suivre et de m'encourager.
Tout cela donne le vertige. Mais, sauter dans le vide n'est peut-être qu'une occasion d'apprendre à voler.